loader image

Le monde change à un rythme rapide. Il offre un nombre infini d’opportunités – et de risques. En d’autres termes, il est devenu disruptif. Comment une entreprise peut-elle survivre, et même prospérer, au milieu de ces bouleversements ? Elles doivent avoir une stratégie gagnante pour obtenir un avantage concurrentiel et la capacité de la renouveler à mesure que l’environnement évolue. 

a propos
du livre

Lorsque les individus et les organisations se reposent sur leurs lauriers au lieu de mener une transformation ciblée et continue, elles découvrent trop tard qu’elles ont complètement perdu leur position dominante au profit de leurs concurrents et des forces extérieures. 

 

Pour cela, Naully Nicolas nous guide dans la compréhension de la transformation numérique à travers le prisme de l’histoire et en particulier avec le traité de stratégie militaire publié en 1832 et écrit par Carl von Clausewitz, « De la guerre ». Clausewitz est un général prussien qui participe à la campagne de Russie en 1812 puis aux campagnes qui conduisent à la défaite finale de Napoléon à Waterloo.

Son ouvrage est considéré par les experts militaires comme une base majeure de la théorie stratégique moderne. Ses idées restent largement enseignées dans les écoles militaires et sont, plus que jamais, une lecture essentielle pour tout leader dans le domaine du numérique.

Naully explique comment y parvenir en se concentrant sur ces quatres éléments :

 

  • Pourquoi les entreprises échouent-elles dans leur transformation numérique ?
  • Comment les capacités organisationnelles et la culture doivent-elles évoluer ?
  • Quelles sont les nouvelles compétences que les dirigeants doivent acquérir ?
  • Quelles sont les opportunités disruptives que le numérique peut apporter ?

« La raison pour laquelle il est si difficile pour les entreprises existantes de capitaliser sur les innovations disruptives est que leurs processus et leur business model qui les rendent bons dans leurs activités existantes les rendent en fait mauvais dans la course à la disruption. »

– Clayton Christensen

sommaire

^

Premier principe

De la nature de la transformation numérique

^

Deuxième principe

Sur la théorie de la stratégie de transformation numérique

^

Troisième principe

Sur l’application de la stratégie de transformation numérique

^

Quatrième principe

Comment surmonter la disruption ?  

^

Epilogue

Percer le « Brouillard numérique »

Chapitre 1

« Si les guerres des peuples civilisés sont moins cruelles et moins destructrices que celles des sauvages, la différence vient de la condition sociale des États en eux-mêmes et de leurs relations entre eux. C’est de cette condition sociale et de ses relations que naît la guerre, et par elle, la guerre est soumise à des conditions, est contrôlée et modifiée. » – Carl Von Clausewitz, De la guerre 

Un phénomène de société

La guerre fait partie de la vie sociale de l’homme, selon Clausewitz. C’est un affrontement entre des intérêts importants qui est résolu par l’effusion de sang, qui est la seule raison pour laquelle il diffère des autres conflits. Il décrit la guerre comme une interaction collective entre des individus avec une volonté propre et des sentiments et émotions violents, une « collision entre deux forces vivantes qui sont également opposées l’une à l’autre ». Nous pouvons trouver presque la même pensée dans notre ère numérique actuelle. 

Il est difficile de situer la première utilisation de l’expression « transformation numérique », mais elle existe depuis au moins 2012. Et bien sûr, le processus de numérisation, ou de migration vers des technologies informatisées, existe depuis les années 1960.En effet, depuis près d’une décennie, les experts du secteur disent aux entreprises d’adopter la transformation numérique, et nombre d’entre elles ont répondu à cet appel. Les technologies d’entreprise telles que l’informatique dématérialisée, l’analyse des données et l’intelligence artificielle sont autant de moteurs de la croissance de la transformation numérique. 

Aujourd’hui, le terme « transformation numérique » est devenu presque omniprésent. Il est difficile de trouver une entreprise qui ne s’est pas lancée dans au moins un projet de transformation numérique. Dans une enquête menée par Gartner en 2021, seuls 3 % des responsables des données et de leur traitement analytique interrogés ont déclaré ne pas être impliqués dans un projet de transformation numérique. 

Les entreprises ont de bonnes raisons de s’attaquer à ces projets. Plusieurs études ont montré que la transformation numérique est corrélée à de meilleurs résultats commerciaux. Par exemple, selon une étude de Deloitte Insights, « une plus grande maturité numérique est associée à une meilleure performance financière. Les entreprises à maturité élevée de l’échantillon de cette année étaient environ trois fois plus susceptibles que les entreprises à maturité plus faible de déclarer une croissance annuelle du chiffre d’affaires net et des marges bénéficiaires nettes nettement supérieures à la moyenne de leur secteur – une tendance qui s’est vérifiée dans tous les secteurs. » 

 Et si la transformation numérique était déjà bien engagée dans de nombreuses entreprises en 2019, le coronavirus semble avoir accéléré le processus. Une étude BDO Digital de 2021 a révélé que 43 % des organisations interrogées voyaient leurs plans existants accélérés en réponse à la pandémie, et que 51 % ajoutaient de nouveaux projets numériques. Pour ce qui est de l’avenir, 90 % des entreprises du marché intermédiaire prévoient de maintenir ou d’augmenter leurs dépenses numériques en 2021. 

Chapitres

Pages

Ce livre offre une vision entièrement nouvelle de l’œuvre du plus grand théoricien de la guerre de l’histoire. Il est le guide dont chaque dirigeant d’entreprise et de gouvernement a besoin pour survivre et prospérer dans la nouvelle ère numérique.

A propos

de l’auteur.

Naully Nicolas est un  » stoïcien du numérique  » . Selon lui, la philosophie qu’il a épousée, le stoïcisme, est une philosophie qui correspond parfaitement au rôle du stratège numérique. Pour élaborer les meilleures solutions, il combine les technologies, les processus et les recherches les plus pointus d’aujourd’hui avec les idéaux éternels du stoïcisme.

Pendant plus de 15 ans, il a travaillé dans le domaine de l’informatique pour un certain nombre d’entreprises de classe mondiale telles que Thomson Reuters, Alpiq. Du support bureautique à la conception de sites web en passant par le marketing numérique, il a tout fait, et grâce à cela il a appris les tenants et aboutissants du logiciel, du matériel et du monde numérique. Son objectif est de s’immerger dans votre organisation, d’apprécier les tendances commerciales existantes et de voir comment il peut vous amener au prochain niveau de croissance à travers l’optique du marché.